« Je vais vous dire quelque chose que vous n'entendez pas très souvent dans le monde, que je pratique moi-même. Si vous voulez aller jusqu'au bout, renoncez au sentiment que vous avez des droits dans la vie. N'ayez aucun droit du tout.

N'ayez aucun droit pour rien.
Alors tout est un cadeau. Lorsque vous ne méritez rien, tout est un cadeau.

Essayez seulement.
Juste pour vous. D'accord ? Ce n'est pas une décision politique.

Abandonnez ce sentiment que vous avez des droits, que la vie vous doit quelque chose et ressentez l'espace qui reste. Au début, vous vous sentirez peut-être vulnérable : ’Oh mon Dieu, si je ne peux pas défendre mes droits, je serai maltraité’. Mais allez au-delà de ce sentiment.
Sacrifiez-le pour une plus grande vérité.

Vous devez commencer à penser avec votre esprit divin. Dieu n'a pas de droits.

Dieu n'a besoin d'aucun droit. Vous devez être comme Dieu. Abandonnez ce sentiment que vous avez des droits.
Vous souhaitez aller jusqu'au bout ? Abandonnez l'orgueil aussi.

Abandonnez l'avenir aussi.
Si vous abandonnez l'avenir, vous abandonnez également le passé. Juste pour vous. Vous n'avez rien à dire à personne. Et abandonnez cette dépendance: 'Qui sera là pour moi ?' Et abandonnez les projections telles que ‘Oui, dans deux ans, je serai dans une relation solide et je posséderai mon propre appartement.’ Il n'y a rien de tellement génial à cela. Il y a plus grand que cela à faire.

Vous ratez la pleine aventure et le pouvoir qui viennent du Saint-Esprit si vous commencez à choisir vous-même. Si vous sentez que vous choisissez vous-même, il vous laissera choisir vous-même. Mais dès que vous abandonnez ce sens des droits, si vous dites : 'Tu me donnes le sens du choix. Tu es mon choix’, alors quelque chose d'autre va se passer.

Dans le monde, personne ne vous dit cela. Dans le monde, il faut être fier et dire : ‘Voyez, j'ai des droits’ !

Quand j'avais des droits, le monde m'a fait beaucoup de torts. Abandonnez l'orgueil.
La fierté d'être une femme. La fierté d'être belle. La fierté d'être accompli dans quelque chose.
La fierté d'être de telle race, de telle religion ou de telle nation. Abandonnez toutes ces choses.

Elles appartiennent au diable. Elles ne vous appartiennent pas.

Et expérimentez ce qui reste.

Un grand espace s’ouvrira à l’intérieur de votre cœur. Une immense humilité.

Une énorme acceptation, amour, sagesse et liberté, en expérimentant l'intégration à l'être cosmique.
Et aucune force sur cette terre ne peut vous manipuler ou vous lier, parce que vous vous êtes fait vide de tout ce qui fait une «personne».
Pourquoi est-ce si formidable d'être une personne ? Pendant un moment, nous devons goûter à cet état de personnalité, mais il doit y avoir un moment où vous revenez à la pureté.

 

Revenez à votre pureté, à votre être originel ! Vous demandez: "Comment ?"
En s’effondrant aux pieds de Dieu. Ce n'est pas une chute ordinaire. Ce n'est pas tomber par terre.

C’est tomber dans les bras du Dieu vivant. »

Sri Mooji

 

 

 

 

 



I am going to tell you something now that you don't hear very often in the world,
and I use myself as an example for you.
If you want to go all the way, give up the sense that you have any rights in life.
Have no right at all. Have no rights for anything.
Then everything is a gift.
When you don't deserve anything, everything is a gift.
Just try.
Just for you. Okay?
This is not a political decision.
Give up this sense that you have rights, that life owes you something, and feel the space that remains. Maybe, initially, you will feel vulnerability like, 'Oh my God, I can't stand up for my rights. I will be abused.' But go beyond this feeling.
Sacrifice it for a greater truth.
You must begin to think with your God-mind.
God does not have rights.
God does not need any rights.
You have to be like God.
Give up this sense you have rights.
You wish to go all the way?
Give up pride also.
Give up future too.
If you give up future, you give up past also.
Just for you. You don't have to tell anybody.
And give up this dependency, 'Who will be here for me?'
And give up projections such as, ‘Yes, in two years time
I will be in a solid relationship and I will own my own apartment.’
There is nothing so great about that.
There is greater than this to come.
You miss the full adventure and power
that comes from the Holy spirit if you start to choose for yourself.
If you feel to choose for yourself, He will leave you to choose for yourself.
But as soon as you give up this sense of rights; if you say,
'You give me the sense of choice. You are my choice,'
then something else will happen.
In the world nobody tells you this.
There you have to be proud and say, 'Listen, I have rights!'
When I have rights, the world has done me a lot of wrongs.
Give up pride.
Pride in being a woman.
Pride in being beautiful.
Pride in being accomplished in something.
Pride that you are a certain race, religion or nation.
Give up all of these things.
They belong to the devil.
They don't belong to you.
And experience what remains.
A great space will open inside your Heart.
Huge humility.
Huge acceptance, love, wisdom and freedom
as you experience integration with the cosmic being.
And no force on earth can manipulate or bind you,
because you have made yourself empty of all that makes a 'person'.
Why think it is so great to be a person?
For a while we have to taste that state of personhood,
but thereF must come a time when you return to purity.
Come back to your purity, your original being!
You ask, ‘How?’
Collapse at God's feet. This is no ordinary fall.
It is not falling down.
It is falling upwards into the embrace of the Living God.

~ Mooji