Vitraux d'église - Projets réalisés et en cours

 

Chapelle de l'Université catholique de Lille

 

Vitrail  "Les saisons de l'Être"

 

Note d'intention 

 

Rosace et lancettes :

 

Thème initiant une profonde reconnexion avec le Vivant sous toutes ses formes, une Alliance avec le Divin au cœur même de la matière. Infiniment petit, infiniment grand...pour un même mystère.

 

Les brins d'ADN présents dans ce vitrail sont notre structure la plus intime mais évoquent aussi l'échelle de Jacob. Une échelle d'évolution dans nos vies, dans nos cœurs, comme la possibilité d'un échange perpétuel ouvert entre le Ciel et la Terre.

Les neurones et leurs réseaux quant à eux peuvent tout aussi bien nous donner à contempler les milliards d'étoiles d'un univers infini.

 

Ce vitrail transmet de manière subliminale, il parle à l'être humain, l'aidant à se souvenir qu'il est une cellule unique et précieuse au sein d'un univers-corps lui aussi unique et précieux.

 

Il évoque le lien vital à la Terre et pose en axe central la sagesse innée de l'arbre de vie et du personnage en méditation, qui nous indique le chemin : développer de puissantes racines profondément ancrées, se nourrir du sol mais aussi d'une dimension céleste, verticale.

 

Les couleurs du vitrail évoquent les saisons de l’âme, l'énergie du renouveau, du printemps de l'Etre, de la résurrection qui s'offre perpétuellement à nous lorsque nous acceptons de laisser nos peurs pour avancer en confiance dans les véritables valeurs du cœur, celles qui prennent soin du vivant sous toutes ses formes.

 

La grande zone blanche du vitrail symbolise le "vide", berceau de toute création, le détachement nécessaire à toute renaissance, cet espace, ce silence qui manquent en général à nos vies, à nos quotidiens. Le calme vital et incontournable nous permettant d'entendre la guidance de l’Esprit.

Ce blanc vient tenter une guérison et nous offrir un autre possible.

Il nous dépouille de nos habitudes, de nos quêtes vaines de sécurité. Il réclame un lâcher-prise afin de reconnecter avec notre nature véritable, avec l'intuition, l'Intelligence de Vie, pour enfin devenir le fruit de la Connaissance.

 

Un autre chemin est alors proposé, qui nous met face à ces deux fœtus abrités par les racines de l’arbre, germes en nous d’une humanité ressuscitée qui se souvient de sa nature profonde et pourra donc l’accomplir sans effort, sans culpabilité ni souffrances, en confiance enfin et dans la joie. Deux fœtus, pour ne pas oublier que nous sommes dans le monde symbolique du 2, dans l’illusion de la séparation, polarisée, et qu’il s’agit de se souvenir que nous venons du Un, qui est notre véritable essence, notre Graal et unique demeure.

 

Les deux baies latérales :

 

Du bleu nuit de l’inconscient des profondeurs à l'Or jaune de la Conscience éveillée.

Entre les deux, le vide, la vie, l’éblouissement nécessaire pour retrouver la vision de l’âme et du cœur. Ces deux baies viennent parler de l'infini pouvoir créateur en nous et de son empreinte.

 

D'un coté, la toute symbolique main de Dieu, pure énergie créatrice d'où jaillissent les univers et la conscience.

Intelligence de Vie.

De l'autre, l'activité de l'Homme et son impact...

Interpellation nécessaire.

 

Cette empreinte, signature intime de l'individu, vient questionner. Quelle trace laissée au niveau collectif ? Mains d'hommes et de femmes...mains de l'Humain.

Progrès. Technologies. Molécules. Nids d'abeilles...

Quelle empreinte sur notre Terre nourricière ? Elle aussi, molécule à une autre échelle, cellule d'un univers-corps plus vaste.

 

Nous sommes l'Adam créé et créateur, au sein d'une mystérieuse et fabuleuse mise en abyme.

Nous sommes donc puissants au delà des illusions, alors décidons :

Quelle empreinte ?

 

Alexandra Giès


CATHÉDRALE NOTRE DAME DE LA TREILLE - LILLE

Chapelle et crypte ancienne

 


ÉGLISE DE GIVENCHY-EN-GOHELLE

 

Thème de la vigne


PROJET ÉGLISE DE NOGENT SUR SEINE

Église Saint Laurent - Chapelle du Saint Fiacre

Saint Fiacre : patron des jardiniers, maraîchers, fleuristes, pépiniéristes...

 

Esquisse - Vitrail  "L'Aube des merveilles"

 

Note d'intention 

 

Nous le savons, la Terre a besoin aujourd'hui plus que jamais, de jardiniers amoureux et d'une infinie bienveillance du vivant envers le vivant.

Jamais encore l'actualité du monde n'avait si pleinement évoqué l'annonce de l'Apocalypse.

Grande moisson de l'humanité.

 

Ainsi, dans le bas du vitrail, les humains de Nogent et d'ailleurs, sont représentés par les grains du raisin et du blé, particules uniques, mûres, gorgées de gratitude, offertes au créateur, par les colibris apportant courageusement leur petite goutte à la vague.

Des traces d'empreintes digitales humaines s'envolent parmi les abeilles, dans un même désir d'œuvrer et de servir.

 

La présence du personnage central, Saint Fiacre éternel dans la lueur du soleil matinal, qui appelle secrètement et induit des vocations, se diffuse en diverses émanations qui vont s'amplifiant, agissant de par le monde.

Ces grands arbres parfaits dans leur alignement Terre-Ciel nous interpellent...à quoi répondons-nous ?

Appel à la viridité transcendante ou au code-barres consumériste...?

 

Le Créateur se donne à voir ici à travers l'ombre et la lumière, l'infiniment petit et l'infiniment grand pour le miracle d'une seule chose.

 

Cosmos, en haut infini, comme en bas, merveilleuse fleur écarlate.

Soleil central, ultime absolu du néant, et divine petite hélichryse tendue fièrement vers Lui.

 

Qu'en chaque cœur, chaque aube nouvelle permette un retour à l'émerveillement me semble la seule voie pour une conversion écologique véritable, intérieure tout autant qu'extérieure.

Alors la beauté sauvera le monde.

 

Alexandra Giès 


ÉGLISE D'ATTERT - BELGIQUE

Au coeur du Parc naturel de la Vallée de l'Attert

Nature protégée et terre de légendes 

 

Note d'intention 

 

Lorsque j'ai pris connaissance du concours la première chose m'ayant interpellé est la forte symbolique se dégageant à travers les mots.

Avec ce thème central de la rivière...l'Attert... j'ai ressenti une certaine magie.

L'Attert parcourant et nourrissant la Terre.

Celle-là même qui a tant besoin, et aujourd'hui plus que jamais, d'habitants-jardiniers amoureux et conscients, emplis d'une infinie bienveillance du vivant envers le vivant.

A l'aide d'une carte j'ai retracé très exactement le lit de l'Attert à différents endroits de son parcours et à différentes échelles.

Ne restait plus alors qu'à faire de cette trace de la rivière, habitat et source de vie, le fil conducteur et la reliance entre les dix baies, et qu'ainsi elle soit présente très concrètement, presque énergétiquement, au sein de l'église, au cœur de chaque vitrail.

 

---

Pour les baies du chœur je propose de retrouver les 4 points cardinaux mais aussi les 4 saisons et 4 éléments associés ainsi que le processus de déploiement du végétal.

Baie 4 - Le Nord, l'Hiver, l'Eau et les Racines

Baie 5 - L'Est, le Printemps, l'Air et les Bourgeons

Baie 6 - Le Sud, l'Eté, le Feu et les Fleurs

Baie 7 - L'Ouest, l'Automne, la Terre et les Fruits

 

---

Les 6 baies de la nef m'ont inspiré la symbolique des différents règnes du vivant.

Les règnes Minéral, Végétal, Animal faisant face aux règnes Humain, Spirituel et Cosmique dans une lecture de gauche à droite dans l'église.

 

Les baies par paires se faisant face :

Baies 1 et 10

La spirale, représentative s'il en est de l'énergie du vivant et la géométrie sacrée sur laquelle repose toute structuration de la matière, sont présentes dans les deux premières baies, gauche et droite.

Spirale de l'ammonite, symbole du Parc, en inclusion dans le monde minéral dont l'alchimie nous émerveille et spirale des nombreuses galaxies composant cet univers si mystérieux encore pour nous aujourd'hui.

 

Baies 2 et 9

Deux règnes qui nous entourent et nous nourrissent sur tous les plans, le monde végétal et la Fleur de vie, et le monde spirituel dans ses innombrables dimensions.

Esprit Saint irriguant l'esprit sain, esprits de la nature, atmosphères féériques et archétypales des mythes et légendes, sont une nourriture pour l'âme humaine depuis la nuit des temps.

 

Baies 3 et 8

Monde humain et animal en miroir.

L'Homme face à ses responsabilités, son rapport à la nature et aux différentes espèces. Retrouvant ses ailes symboliques et la joie de vivre innée de son âme d'enfant il sera à même de protéger l'à-venir des générations futures tout autant que la belle diversité de la faune et flore fascinantes et merveilleuses de notre planète.

 

Ces vitraux s'inscrivent telle une célébration du vivant sous toutes ses formes, dans la matière comme dans l'éther.

 

 

Alexandra Gies


D'autres photos et réalisations ici

 

Mon site pour la création de vitraux, sculptures et luminaires   alexandragies.blogspot.com

 

Galeries de photos en ligne :

- Création de vitraux décoratifs et restauration

- Créations objets fusing

- Art Sacré, création de vitraux et mobilier liturgique