Stage pratique, concret, éclairant, libérateur

3 jours en résidentiel.

 

RETOUR À L'ESSENTIEL ET À L'ÉMERVEILLEMENT :

Guérison de l'enfant intérieur et dialogue avec les énergies du vivant.

 

Reconnexion au Soi, à la Vie et à sa guidance intérieure. Amour de soi. 

Compréhension de notre histoire et lecture symbolique des événements quotidiens.

 

Recontacter notre pouvoir intérieur.

Le seul capable d'initier les bons choix et de déployer nos potentiels, soutenus par nos guides et présences de Lumière.

 

Rétablir un dialogue avec la Vie nous amène la véritable sécurité intérieure

et donne du sens à toute chose.

 

Oser entendre la blessure, la colère, l'orgueil et les sanglots intérieurs plus ou moins étouffés. 

Déposer nos fardeaux, réels et symboliques.

Prendre soin de l'enfant en nous, sensible et essentiel, trop souvent brutalisé.

Accepter, s'accepter, pour enfin retrouver sa force de vie, avec enthousiasme et simplicité.

Faire de cette fragilité apparente notre plus belle ressource. 

                                                                                                                                                              Crédit photo expo children-around-the-world

personnes maximum - horaires : 9h15-13h, 14h30-19h et parfois en soirée, selon envies et énergies du moment.

Premier jour accueil à partir de 14h et début du stage à 15h - dernier jour fin du stage à 12h - possibilité de repas avant le départ. 

Tarif du stage, hors repas et hébergement : prix proposé, libre et en conscience selon votre capacité financière :

La proposition d'un prix juste pour moi est de 240 € à 330 €, ou plus bien sûr si le coeur vous en dit !

 

En cas de situation financière particulière, contactez-moi nous trouverons ensemble la solution qui vous convient.

Renseignements, modalités, hébergement. (cliquez ici)

 

_____________

 

Rencontrer l'enfant en nous nécessite plusieurs étapes abordées durant le stage :

 

Prendre soin de soi, on croit parfois le faire mais regardons-y de plus près...

- Notre rythme de vie est-il en accord avec notre nature profonde, notre être essentiel ?

- Émotions niées, corps souffrant, tristesse refoulée…?

- Sommes-nous à l'écoute de nos déséquilibres, de nos difficultés, des parts fragiles en nous ?                        

- Ou plutôt piégé par de fausses croyances ? par notre orgueil ? par notre volonté de tout contrôler ? par le poids de l'éducation, de la famille, de la société et son modèle imposé, standard ?

- Où en sommes-nous avec le juge, le critique intérieur, "il faut..., je dois…" ?

 

"La paix intérieure ne peut venir qu’avec la certitude d’être digne d’être aimé."  Karin Reuter

 

Aime ton prochain comme toi-même...

...Oui, et moi en fait, comment je m'aime ? Est-ce que je prends soin de moi véritablement ? Au delà des apparences, suis-je à l'écoute de mes besoins essentiels ?

 

"Deviens ton propre refuge,

aime-toi comme tu aimerais être aimé(e)."

 

Cela passe par accepter et réunifier toutes les parts en nous. Nous aimer entiers, tel que nous sommes, sans concessions. Lorsque nous sommes en amour et en paix avec nous-mêmes nous pouvons alors partager cet état, cette façon d'être. 

Le respect de soi et de la vie en nous amène au respect des autres et de la vie en Tout.

 

Mais aimer et respecter l'autre ne signifie pas se laisser maltraiter pour autant. Savoir dire non, savoir même parfois couper le lien pour que puisse advenir une transformation dans la relation, ou pas ! Transformer ce qui doit l'être en nous et laisser sa part à l'autre.

 

 

Comprendre et guérir de ses blessures

Le premier potentiel à la disposition de tout être humain à la naissance est une formidable aptitude à être en lien avec le monde et les autres. On peut l'observer chez l'enfant dès les premiers instants et les premières années (bénéficiant d'un environnement d'amour et de sécurité bien sur), la totalité de son être tend à créer du lien, découvrir, s'émerveiller, jouer, rire, goûter...mais voilà, nous avons tous dans nos histoires vécu des violences agies dans la relation, quelles soient physiques, verbales, psychologiques...

Ces blessures engendrent beaucoup de souffrances mais ne sont au final que des énergies émotionnelles bloquées qu'il

s'agit d'identifier et d'accueillir afin de les libérer et nous avec.

Nous ne sommes pas nos souffrances et il est important de ne pas les laisser devenir une seconde identité.

Une prise de recul est nécessaire.

 

- L'origine. C'est toujours dans le lien, dans la relation à l'autre que l'enfant est blessé.

L'attaque peut être très précoce, dès les premiers instants de vie, même in utéro, elle peut continuer ou pas tout au long de l'enfance, mais nos souffrances d'adultes ont toujours leurs racines dans les blessures de l'enfant.

Le parent qui dit ou fait quelque chose de blessant à son enfant n'est pas conscient de la vie qui le traverse.

S'il était connecté à elle et mesurait l'impact que cela a, jamais il ne dirait ou ferait cela.

 

"En toute circonstance, lorsqu'un être humain fait à un autre être humain quelque chose qui n'est ni bienveillant ni aimant c'est qu'il est déconnecté de ce qu'il est vraiment." (Isabelle Padovani)

 

- Une fois libérée, notre souffrance, notre problématique majeure est la source de notre plus grand potentiel, celui qui nous permet de nous réaliser, de nous accomplir.

 

"Là où est ta blessure est ta mission. Et par la faille passe la lumière !"

 

 

Peurs et croyances, le grand tri.

Rappelez-vous cette vérité : un homme ne réussira jamais au delà de l’image qu’il a de lui-même !

Oui, nous devenons ce que nous croyons être.

Et nous vivons ce que nous vibrons.

Alors, blessés, fragiles…et impuissants ?

Ou bien libres, aimants, portés et guidés par la vie, acceptant pleinement ses lois bienveillantes et incontournables ?

Notre choix, conscient ou pas, crée notre réalité.

 

Une attention particulière sera apportée durant ce stage à la compréhension des messages et informations que la Vie ne cesse de nous transmettre à chaque instant (évènements répétitifs, accidents, synchronicités, rêves, intuitions, langage du corps, maladies...) et qui ne sont que des réponses et des résonances à ce que nous émettons sur un plan énergétique.

 

A l'heure des remises en questions, notre cœur est libre et sait où nous emmener mais avons-nous le courage

de le suivre ? Pas toujours facile car nos peurs et nos croyances causent beaucoup plus de problèmes que les situations elles-mêmes. D'où l'importance de bien les identifier, puis de changer celles qui ne vont pas dans le sens de la vie, de nos désirs, de la paix intérieure, du développement constant de nos potentiels.

 

Je vous proposerai une initiation au ressenti énergétique, vibratoire, par l'intermédiaire du coeur et des mains essentiellement. Vous aurez l'occasion de vous réapproprier des potentiels totalement ignorés pour ainsi renouer un dialogue complice avec votre corps. Il s'agit grâce à cela, avec un peu de pratique, de trouver toutes les réponses à l'intérieur de soi-m'aime.

 

 

Famille : Pour le meilleur, pas pour le pire. Faire le tri et devenir vraiment soi.

 

- Vers une deuxième naissance, celle de la véritable individualité assumée, porteuse de tous les potentiels.

- Identifier l'amour, la richesse humaine familiale, les attentions transmises, en être conscient, ressentir une profonde gratitude.

- …Mais apprendre à détecter les lien toxiques, déséquilibrés. Savoir les ré-harmoniser ou parfois les couper. 

- Pouvoir rester en lien dans l'amour mais sans dépendance, culpabilité ni esclavage.

- S'assurer que l'on a su quitter symboliquement ses parents avant de s'unir à un conjoint pour créer sa propre famille. Cela parait évident et pourtant beaucoup ne l'ont pas fait. Au mieux ils croient l'avoir fait mais souvent la question ne s'est même pas posée à eux. C'est alors l'inconscience qui gouverne, qu'elle évoque un Œdipe mal vécu ou tout autre type d'attachement immature.

- Prendre de la hauteur, se sentir adulte et libre, enfants de la Vie avant d'être fille ou fils de nos parents, dans une belle reliance au Soi, à la puissance de Vie.

Car les voilà les parents bienveillants de l'Origine, à la Source.

 

Se reconnecter à cette belle énergie nous redonne nos vraies couleurs, amour, joie, simplicité, noblesse...

 

                                                                                                                                                              Crédit photo expo children-around-the-world

Le cadre que je pose et pour lequel vous vous engagez :

Honnêteté, confidentialité donc confiance, respect de soi et de chacun, pas de passage à l'acte.

 

Les stages fonctionnent selon les règles d’un groupe de thérapie et chacun s’engage à la plus stricte confidentialité.

Vous êtes tour à tour observateur, intervenant et engagé pour vous-même.

Ils sont un chemin de connaissance de soi, de compréhension de son histoire et de reconnexion à la complicité avec la vie.

 

La richesse du groupe et le partage multiplient le potentiel de compréhension et permettent l'utilisation des résonances qui en découlent.

Chacun est accueilli comme il est, avec ce qu'il est, simplement et sans jugement. Nous ne sommes pas ici pour nous juger les uns les autres, cela se pratique malheureusement suffisamment à l'extérieur, volontairement ou par simple automatisme dans le quotidien. Ici nous créons, co-créons un réel espace de confiance, d'accueil et de bienveillance, tout cela au service et pour le bien-être de chacun. Cela crée une "énergie de groupe", aimante et puissante, qui oeuvre à la guérison des parts blessées. 

Il y a aussi bien sur l'autre face des choses, l'autre en face, ses réactions qui viennent peut-être parfois nous énerver, nous déranger, nous mettre en colère ou mal à l'aise car elles résonnent en nous. Elles parlent de nous, elles font miroir...et c'est une richesse aussi que d'accueillir ces sensations, ces émotions déstabilisantes qui ont beaucoup à nous apprendre.

Le groupe aide finalement à se connaitre mieux soi-même, à découvrir l'autre aussi bien sur, l'approcher de plus près, et faire la lumière sur ce qui en nous, se ressemble, ce qui rassemble.

Masques et façades n'ont plus leur place. Ce genre d'intimité respectueuse débouche sur une humanité profonde. Elle ouvre le cœur, la tolérance et notre capacité à mieux rentrer en lien les uns avec les autres...et avec la meilleure part en nous.